ChatGPT ne pourra pas écrire ma thèse à ma place…

Interpellé pas les nombreux articles élogieux sur les capacités sans limites de l’intelligence artificielle ChatGPT (Chat-Generative Pre-trained Transformer) en accès libre, j’ai décidé de lui poser quelques unes des questions centrales de ma thèse pour voir s’il était vraiment utile que je continue à l’écrire.

J’ai été plutôt rassuré quant à l’intérêt de l’intelligence humaine pour les études révolutionnaires.

Parmi les perles produites par l’intelligence artificielle, la Révolution française n’aurait ni origine atlantique ni montagnarde.

Grenoble serait la capitale de la région Auvergne-Rhône Alpes (malheureusement non) et la communauté de Monté Verita fondée en 1900 serait une cité idéale du XVIIIe siècle.

Une seule remarque pertinente dans un tissu d’âneries numériques : “Oui, Michel Servan était un philosophe des Lumières original. Il a été un écrivain et un penseur français qui a été très influent dans le développement de la pensée des Lumières. Ses idées se concentraient principalement sur l’importance de l’éducation, de l’égalité des sexes et des classes, et de l’autonomie.”

Je dois avouer que j’ai été bluffé par ces quelques lignes.

Dans l’ensemble, il s’avère cependant que ChatGPT ne pourra pas rédiger ma thèse à ma place…

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search